3 Novembre 2011

Posté par catherine le 5 novembre 2011

Jeudi matin, en me levant, mon petit prince ne bougeait pas comme d’habitude alors j’ai attendu jusque 10h30 (heure à laquelle il se réveille bien d’habitude), j’ai essayé de me mettre sur le coté en le stimulant pendant 30 mn et comme il n’y avait toujours rien, j’ai appelé les urgences pour savoir à partir de quand il fallait s’inquiéter (normalement on dit 24h) et à entendre mon inquiétude, elle m’a dit d’y aller. A 11h j’étais aux urgences et je suis passée très vite (j’avais dit que Samuel ne bougeait plus du tout depuis 23h hier soir -enfin l’heure à laquelle je me suis endormie), monitoring où la sage-femme n’a pas trouvé son coeur donc écho de suite et là : verdict : son coeur ne bat plus mais la sage femme n’est pas sure -ou n’ose pas affirmer- et appelle sa supérieure alors je me suis dit que si elle appelait quelqu’un, c’est parce qu’il y  a encore un espoir mais la supérieure refait l’écho et là, c’est sans aucun doute : le coeur s’est arrété mais pourquoi ?
J’appelle mon mari -enfin la sage-femme appelle car j’en étais incapable et grosse crise.
Je suis hospitalisée dès qu’ils me trouvent une chambre alors attente…. Je rentre jeudi vers 14h et on m’explique « en gros » le déroulement : prise de sang, déclenchement et accouchement « normal », visite d’une personne qui doit expliquer la suite pour le bébé. Veut-on le voir ou non après l’accouchement ? Personnellement, j’ai voulu le voir et surtout savoir ce qui s’était passé.

Vendredi matin, j’ai eu une prise de sang puis le déclenchement à 13h (il était prévu à 8h).  L’accouchement s’est déroulé sous beaucoup d’analgésique à 20h30 mais avec quand même la sensation de sentir le passage. Puis la sage-femme a lavé et habillé Samuel avant de nous le présenter. Tout le temps que mon mari était avec moi et le bébé, je n’ai pas craqué mais dès que mon mari est remonté dans la chambre prendre d’autres habits, j’ai craqué. Je suis restée une heure avec mon petit bout dans les bras puis la sage-femme l’a repris pour prendre des photos pour leur dossier mais je n’ai pas voulu le reprendre ensuite car je n’aurai pas réussi à leur rendre. Nous connaissons la cause : le cordon a fait un noeud ce qui a interrompu l’alimentation en oxygène. Ce matin, j’ai fait part de mon désir de repartir aujourd’hui chez moi, ce qui est inhabituel car il faut normalement être surveillée 24h pour les saignements mais moralement, c’était trop dur.

Je suis allée à la maternité Jeanne de Flandre où je remercie tout le personnel soignant car leur gentillesse a été très importante pour nous.
Finalement, le médecin m’a laissé sortir -sous condition de faire bien attention- ce matin. La route de la sortie de la maternité a été une horreur et aussi jusqu’à la maison. Je suis passée  à la pharmacie, la pharmacienne -que je connais bien- m’a dit « ca ne va pas ? »; j’ai répondu « non » et elle n’a pas insisté. Je l’en remercie d’autant plus que la pharmacie était pleine de monde.

Heureusement que j’ai 3 enfants adorables à la maison  à qui nous avons expliqué la cause de ce décès afin qu’ils ne sentent pas coupables. Lundi, nous repartirons à la maternité pour les « papiers administratifs », la déclaration de décès, les démarches…

 

Je ne passerai plus sur le blog pendant quelque temps. Je  remercie toutes mes fidèles amies (et ami) qui prennent régulièrement de mes nouvelles mais vous m’excuserez, je n’ai pas la force moralement pour vous répondre à toutes, et à Alain, individuellement.

Je vous remercie de votre compréhension.

11 Réponses à “3 Novembre 2011”

  1. columbo1962 dit :

    Bonsoir,
    Je viens de lire votre commentaire ainsi que votre article, et je suis écœuré de cette injustice que vous vivez. J’ignorais qu’un cordon ombilical pouvait se vriller dans le ventre, ça paraît incompréhensible. La vie est parfois incompréhensible aussi, car en lisant votre article je ne peux pas m’empêcher de penser à ma mère à moi qui elle contrairement à vous à tout essayer pour me détruire et je suis quand même né avec un handicap certes mais je suis né quand même, et vous qui avez pris toutes les précautions pour que votre bébé naissance dans les meilleures conditions eh bien cet enfant n’a pas pu vivre, et cela me met dans une colère intérieure. Je vous souhaite de tout coeur que vous puissiez à nouveau refaire un enfant et qui lui naitra et vivra. Reposez-vous et prenez votre temps pour correspondre à nouveau sur votre blog, je pense que toutes vos correspondantes comprendront votre détresse. Difficile de trouver les mots pour vous aidez moralement, mais j’espère que votre mari vous soutiendra dans cette épreuve ainsi que vos enfants.

  2. lefildariane dit :

    Ma chère Catherine
    nous sommes de tout coeur avec toi et ta famille
    cela nous fait beaucoup de peine… Samuel est un petit ange à présent et sera toujours avec vous.
    Toutes nos condoléances
    amitiés sincères
    Mélanie, Mélodie et Patricia

    ps : surtout si tu as besoin de quoique ce soit n’hésite pas, nous sommes là…

  3. timoineau dit :

    bonsoir

    je ne sais pas quoi vous dire
    que de tristesse que ce petit bout qui a déja rejoint le ciel
    que la vie est injuste pourkoi!!!!

    je pense a vous tres fort et j’espere avoir de vos nouvelles rapidement

    retrouver le courage aupres de ceux que vous aimez

    veille sur ta maman petit samuel

  4. columbo1962 dit :

    Bonsoir,
    Merci pour votre commentaire. On dit toujours que l’on ne peut pas se mettre à la place des personnes pour comprendre, mais bon en ce qui me concerne, sachant que j’ai failli ne pas naître, je suis obligé de penser à votre enfant ça n’a rien d’étonnant, la seule différence étant que vous contrairement à ma mère vous souhaitiez que votre enfant vive. Je pense que la seule façon de surmonter votre peine est de concevoir à nouveau un enfant et cette fois espérons que tout ce passe bien. Quand je pense que d’autres eux tuent volontairement leur embryon et en plus avec la bénédiction du gouvernement de notre pays il y a de quoi être énervé. Et comble de l’imbécilité, cette femme qu’est Simone Vieil à faillir mourir dans un camp de concentration durant la deuxième guerre mondiale et cette se retrouve ministre et fait voter une loi pour légaliser l’avortement et elle est admiré et salué par beaucoup de femmes pour avoir fait cela, enfin bref…! Le problème est tout aussi injuste pour les gens qui ne peuvent pas créé d’enfant et qui veulent adopter et là pas de loi dans notre pays qui facilitent l’adoption, et on appelle ça une société civilisée…! Le malheur ne touche pas les gens qui le mérite malheureusement et j’en sais quelque chose avec ma mère qui a une vie normale tandis que moi non seulement je suis seul à cause de mon handicap mais bon en plus je vais certainement avoir un diagnostic pas très bon après mes examens car je pense savoir ce que j’ai et je verrais bien après la coloscopie et l’IRM, mais bon certaines personnes ont de la chance et d’autres pas et c’est comme ça malheureusement. En tout cas j’espère qu’en ce qui vous concerne avec le temps vous irez mieux mais bon cela prendra du temps c’est normal. Merci pour votre sincère et fidèle amitié.

  5. pattydk dit :

    accroche toi ma catherine, je sais que ce ne doit pas être facile et douloureux… mais pour tes autres enfants il faut s’accrocher.
    Nous pensons bien à toi et à ta famille, nous prions pour vous et pour ce petit ange.
    bisous
    avec toute notre amitié
    Patricia

    Dernière publication sur Bienvenue chez Patty : premières petites croix 2014

  6. Vanessbrode dit :

    Catherine, je viens tout juste d’apprendre la triste nouvelle. Je suis horrifiée de ce qui t’arrive, quelle injustice! Comment trouver les mots pour te réconforter? Je pense très fort à toi, je te souhaite beaucoup de courage ainsi qu’à ton mari et tes enfants. Si tu as besoin de quoique ce soit, n’hésite pas… Je pense fort à toi et à ton petit ange Samuel…

  7. SandRyne dit :

    Je viens de voir que vous avez mis un commentaire sur mon blog… Nous ne nous connaissons pas beaucoup alors je n’avais pas osé vous témoigner mon amitié lorsque j’ai appris la nouvelle pour votre petit ange. Cependant, vendredi avec mon mari nous étions attristés et touchés de ce qui vous arrivait… Surtout si près de votre terme… Je sais que ces jours doivent être difficiles, mais que vous devez être courageuse car vos 3 grands sont là.
    Je pense à vous très sincèrement et je souhaite que la paix vienne dans vos coeurs…
    Je viendrai sur votre blog pour avoir de vos nouvelles.
    Je vous embrasse
    SandRyne

  8. livremania dit :

    courage Catherine… je pense bien fort toi… et à ta famille
    la vie est cruelle avec vous… et avec ton petit prince… je ne comprends pas

    bisous
    à bientôt
    Mélodie

  9. 7 à la maison dit :

    Plein de courage à toi Catherine et à ta famille, les mots ne vont pas atténuer la douleur que tu ressens, je t’embrasse bien bien fort, prends soins de toi
    Mumu

  10. ma-ger-de dit :

    oh là là ma belle!! quelle terrible épreuve… je sais qu’il n’y a pas d emots pou rl’exprimer.; ne reste pas seule, et continue à te battre pour tes 3 loulous qui ont besoin d etoi… je t’embrasse fort.. courage

  11. Thaddée dit :

    Je ne vous connais pas mais je suis sincèrement désolée. J’espère que vous allez pouvoir surmonter ce grand chagrin.
    Cordialement,
    Thaddée

Laisser un commentaire

 

Une enveloppe, une histoire! |
Video Power |
le haras de kanellita |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les randos de Point de Chute
| Gite "Pointe Percée", Accue...
| decouverte